“Plus de flexibilité, plus de liberté”

Hier avait lieu le traditionnel rasssemblement du 1er mai de la gauche danoise à Fælledparken, dans le quartier d’Østerbro, oú je vis. L’événement qui est aussi le prétexte á un grand happening festif arrosé à la Tuborg n’a pas forcément la même connotation strictement politique qu’en France. Il suffit d’observer les hordes de collégiens alcoolisés venus profiter du soleil et d’une journée chaumée pour s’en convaincre.

Il n’empêche. Comme la tradition le veut, le président des socio-démocrates (en l’occurrence, la présidente), Helle Thorning-Schmidt s’est adressée au public présent. Je n’y étais pas mais ses propos ont été retransmis le soir dans le journal TV de DR1, (disponible ici, pour les danophones) m’ont singulièrement surpris.

thorning-schmidt.jpg

En effet, alors qu’au même moment, depuis Charléty, Ségolène Royal, qui affirme régulièrement vouloir s’inspirer du modèle de la sociale-démocratie scandinave pour réformer l’Etat providence, affirmait avoir entendu les craintes et aspirations de la gauche anti-libérale et altermondialiste, les déclarations de Helle Thorning-Schmidt me sont apparues singulièrement en décalage avec la ligne dominante au PS et même l’état de l’opinion francaise. Mais peut-être ceci tient-il davantage de la manière de poser le débat.
Quoiqu’il en soit, H.Thorning-Schmidt a en effet proposé de libéraliser le temps de travail des fonctionnaires afin de leur permettre de travailler plus que les 37 hebdommadaires réglementaires et d’accumuler les heures afin de se ménager des périodes de repos tout au long de leur vie active (éducation complémentaire, maternité/paternité, etc). D’aucuns y verront probablement un moyen “de travailler plus, pour gagner plus”.

logops.jpeg logo-sd.gif

Helle Thorning-Schmidt a résumé la philosophie d’une telle revendication ainsi : “Plus de flexibilité, plus de liberté pour les salariés de la fonction publique”.

Je me demande bien quelle eût été la réaction des militants, sympathisants et cadres du PS et de ses alliés si Séguolène Royal leur avait vendu, elle aussi, cette fameuse flexibilité…

Advertisements

0 Responses to ““Plus de flexibilité, plus de liberté””



  1. Leave a Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Let this diversity of opinions be propounded to, and laid before him; he will himself choose, if he be able; if not, he will remain in doubt. "Che non men che saver, dubbiar m' aggrata." ["I love to doubt, as well as to know."-- Dante, Inferno, xi. 93] for, if he embraces the opinions of Xenophon and Plato, by his own reason, they will no more be theirs, but become his own. Who follows another, follows nothing, finds nothing, nay, is inquisitive after nothing. "Non sumus sub rege; sibi quisque se vindicet." ["We are under no king; let each vindicate himself." --Seneca, Ep.,33]"
Montaigne - Essais I, XXVI, Of The Education of Children
Add to Technorati Favorites

May 2007
M T W T F S S
« Apr   Jun »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Blog Stats

  • 7,847 hits

%d bloggers like this: