Is the truth really out there, mademoiselle ?

Elle s’est présentée spontanément et avec aplomb comme une philosophe convaincue de la supériorité des épistémologies postitivistes et naturalistes. Ce à quoi j’ai dû immédiatement opposer ma profession de foi constructiviste. Je propose l’hypothèse qu’elle appartiendrait à une espèce protégée au nom de la conservation des idées désuettes. Elle rétorque que rencontrer un specimen de mon genre est un événement rare qui pique toujours sa curiosité et propose de m’exposer prochainement à ses condisciples. Elle m’objectivise en continental philosopher. Inquisiteur, je lui conseille de questionner la généalogie du qualificatif. S’en suit une virulente discussion à l’arrière goût vineux qui s’achevera aux premières lueurs du jour et que nos certitudes réciproques auront empêché d’aboutir à un compromis, même temporaire. Au moment de nous séparer, elle a probablement pensé que pour un francais je n’étais pas assez cartésien. De mon côté j’aurais voulu lui dire que même Houellebecq a entendu parlé de son compatriote Niels Bohr.

Bref, une controverse comme nous semblons les aimer tous les deux.

En aparté, je me serai tout de même vu qualifié de “geek refoulé”! La sentence m’a surpris. Je n’avais jamais songé voir la geekitude rejoindre la liste embouteillée de mes vocations/aspirations/prétentions inavouées ou inassumées. Amer, je constate que Kiddik, maître-geek de la francosphère danoise, souscrit à la proposition malgré une clairvoyance entâchée de quelques breuvages destabilisateurs. Et si ? Non ! Enfin, tout de même ! La promiscuité prolongée avec des ingénieurs sur les collines de l’ouest lyonnais m’aurait-elle marqué davantage que les quelques sarcasmes adressés à leur égard ne devraient le laisser penser ?

Je n’ose y croire… ;)

Advertisements

1 Response to “Is the truth really out there, mademoiselle ?”


  1. 1 kiddouk 22/04/2007 at 2:57 pm

    Da vi var fuld, kunne du godt forklar til Thomas (arbeijder som computer ingeniør) hvad er Web2.0 :). Så synes jeg at du er en virklig g33k. :)


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s




Let this diversity of opinions be propounded to, and laid before him; he will himself choose, if he be able; if not, he will remain in doubt. "Che non men che saver, dubbiar m' aggrata." ["I love to doubt, as well as to know."-- Dante, Inferno, xi. 93] for, if he embraces the opinions of Xenophon and Plato, by his own reason, they will no more be theirs, but become his own. Who follows another, follows nothing, finds nothing, nay, is inquisitive after nothing. "Non sumus sub rege; sibi quisque se vindicet." ["We are under no king; let each vindicate himself." --Seneca, Ep.,33]"
Montaigne - Essais I, XXVI, Of The Education of Children
Add to Technorati Favorites

April 2007
M T W T F S S
« Mar   May »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Blog Stats

  • 7,847 hits

%d bloggers like this: